Esclaves Français et chrétiens aux mains des barbaresques

Il y a quelques années, j’ai entrepris l’indexation des noms figurant sur des listes d’esclaves que j’ai regroupé dans la base dite « Piqueline » du nom de celui ayant été le plus longtemps en esclavage (45 ans).

1300 esclaves y sont recensés avec selon les listes, leur âge, leur origine et le temps qu’ils ont passé en esclavage.

Figure aussi une liste d’esclaves non libérés ayant demandés secours à la Reine de France.

Cette base donne les noms d’esclaves français rachetés par des ordres religieux aux barbaresques situés en Afrique du Nord. Il s’agit essentiellement de marins. Ces derniers ont été capturés  lors de raids maritimes.

Emanations du sultanat de Constantinople, les conquêtes des  » barbaresques « , leurs razzias, leurs captures de chrétiens et leurs trafics sont au cœur, durant deux siècles, de l’histoire de la Méditerranée et des rapports entre la chrétienté et l’islam.

Plus d’informations sur le contexte historique sur ce lien.

Accéder à la Base Piqueline

Gravure hollandaise d’un marché aux esclaves chrétiens à Alger (1684) – source: Wikipédia

Pour aller plus loin…

Auteur de l’article : Olivier

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de